Prix d’Amérique : une édition du centenaire très ouverte

Je ne publie pas habituellement de pronostics personnels, mais l’évènement est exceptionnel.
En complément de la Synthèse, je me risque donc à vous proposer une analyse de cette 100° édition du Prix d’Amérique (ah oui, il faut dire « Grand Prix » maintenant).
Si vous êtes abonné à la Synthèse (http://analyses.trotmaster.com/catalogue.htm), vous verrez que celle-ci propose un classement pour le moins original. On peut en être surpris, mais on sait par expérience qu’elle se base sur des arguments solides pour arriver à cette conclusion, avec la pointe d’audace nécessaire pour dénicher quelques chevaux spéculatifs.
Quant à moi, je vais rester plus classique.
Voici donc mon analyse, pour cette édition très ouverte.

9 FACE TIME BOURBON Quasiment invaincu (une disqualification et 2 2° places en 21 sorties), c’est le leader incontesté des 5 ans. Faisant impression à chacune de ses courses, il a sans doute les moyens e dominer ses aînés
7 DAVIDSON DU PONT Remarquable dans l’édition 2019, il a fait impression par sa fin de course dans le prix de Belgique. JM Bazire le dit supérieur à Bélina Josselyn. Vu la qualité de jugement de son mentor, on va lui faire confiance.
A mon avis la Synthèse le sous-estime grandement.
16 BELINA JOSSELYN Tenante du titre, elle a été absente de longs mois cette année et a mis un peu de temps à retrouver ses sensations. C’est désormais chose faite, la preuve en étant sa victoire dans le prix de Belgique. Dés lors il faudra encore compter avec elle.
18 BOLD EAGLE Même si le « vieux lion » n’est plus aussi dominateur qu’auparavant, il reste capable de grande chose (voir sa victoire dans la Breeder’s Crown au Canada cet automne). A Vincennes, il vaut mieux désormais patienter avec lui. Il reste incontournable, même si la Synthèse l’a « sabré », son profil statistique n’étant pas favorable.
1 EXCELLENT Petit Poucet de l’épreuve, c’est un des chevaux en forme du moment. Vainqueur du « Ténor de Baune », il sera intéressant à juger face à ses aînés. Il me paraît avoir les moyens de très bien faire.
3 LOOKING SUPERB Second l’an passé, il ne s’est pas vraiment illustré cet hiver mais nul doute que son habile entraîneur l’aura amené au mieux pour le jour J.
17 PROPULSION Un des tous meilleurs chevaux européens. Souvent malheureux dans cette épreuve, il y a pourtant toujours bien figuré. Il n’a pas vraiment convaincu en dernier lieu mais on ne peut l’écarter, au moins pour une place.
5 ENINO DU POMMEREUX Lauréat du Critérium des 4 Ans et second de celui des Ans, il a très bien fait dans les préparatoires. A sa place dans le quinté.
6 DELIA DU POMMEREUX Soeur utérine du précédent, elle lui est quasiment indissociable. Ayant également bien fait cet hiver, elle peut jouer un bon rôle.
10° 4 VIVID WISE AS Après un passage à vide, il a confirmé son talent cette année. Remarqué par sa fin de course en dernier lieu, il pourrait surprendre, même si je le préfère sur plus court.
11° 15 BILLIE DE MONTFORT Véritable « mère courage », elle met son cœur sur le piste à chacune de ses sorties. Meilleure que jamais cet hiver, elle a remporté le prix de Bourgogne. Sa présence à l’arrivée ne serait pas une surprise.
12° 2 CHICA DE JOUDES Jument très dure, elle a déçu en dernier lieu mais on ne lui en tiendra pas rigueur. Une petite place me semble possible.
13° 10 MILLIGAN’S SCHOOL Il possède de sérieux titres, ayant battu le gratin européen. Mais c’était sur d’autres parcours et il a déçu en dernier lieu. Vu sa valeur chrono, je m’en méfie tout de même pour une petite place.
14° 8 BAHIA QUESNOT Elle s’est révélée avec l’âge, devenant la jument française la plus rapide de tous les temps. Souvent étonnante, elle fait partie des nombreuses possibilités pour intégrer le quinté.
15° 12 UZA JOSSELYN Elle a surtout fait ses preuves sur les parcours de vitesse, mais a bien figuré cet hiver sur plus long. On ne peut l”exclure pour une petite place, dans cette 100° édition décidément très ouverte.
16° 14 RINGOSTARR TREB Petit cheval sympathique, c’est un « petit vélo » très maniable qui s’adapte à toutes les tactiques. Il reste toutefois préférable sur les parcours de vitesse (lauréat de l’Elitlopp 2018) et semble un niveau au-dessous cette année. Ce sera sa dernière sortie.
17° 11 VITRUVIO Leader de la génération des « V » italiens, il ne m’a pas convaincu à Vincennes.
18° 13 VALKO JENILAT Premier 11 ans de l’histoire à disputer le prix d’Amérique ! Il effectue sa rentrée et semble vieillissant. C’est la seule certitude de l’épreuve : il n’a aucune chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *