Un engagement en or !

Elisa sera en piste lundi 18 mars à Caen dans le prix de Gonneville.

Malheureuse en dernier lieu, ayant évité la chute de peu, elle a néanmoins impressionné son jockey.

Toujours en belle condition au travail, elle dispose ici d’un engagement rêvé, à 120 € du plafond des gains et sera montée par Emeline Desmigneux, aussi douée que son frère (son dernier jockey) et disposant d’un avantage au poids de 8 kg en tant qu’apprentie.

Tous les feux semblent donc au vert. La seule crainte, outre le fait que la jument soit une “demoiselle” assez susceptible, reste le grand nombre de partants (20). Il faudra donc éviter les embûches durant la course, et notamment au départ.

Un commentaire

  • Ca a failli fonctionner ! Elisa est très bien partie, peut-être même trop, à la corde. Tout s’ouvrant devant elle, elle s’est retrouvée en tête. Personne ne voulant prendre le relais, sa jockette a décidé de tenter son va-tout et d’aller de l’avant. “Roulant” régulièrement sur le pied de 1’14”, elle a très vite étiré le peloton, peu arrivant à suivre le rythme. Repartant dans la dernière ligne droite, elle a longtemps fait illusion pour la victoire, ne se faisant déborder qu’à 30 mètres du poteau par Exil de Loiron et Energumène, 2 chevaux déferrés des 4.
    Verdict du chrono : 1’14″3, un très bon temps, surtout qu’elle l’a réalisé sans se fait épauler.
    Malgré cette marche en avant héroique, la jument ne soufflait pas plus que cela après la course et semblait avoir récupéré dès le lendemain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *