Erminig d’Oliverie bat finalement les mâles

Erminig d'Oliverie s'impose dans le Critérium des 3 Ans

Elle domine sa génération chez les femelles sans contestation possible, mais ses rares rencontres avec les mâles n’avaient pû être victorieuses, même si elle n’avait pas démérité (2° du prix de l’Etoile, 4° du prix Albert Viel).
Partie favorite samedi du Critérium des 3 Ans, Erminig d’Oliverie a pu remettre les pendules à l’heure, mais il lui a fallu un petit coup de pouce des commissaires.
Prenant la tête dès la sortie de la plaine, elle a été prise de vitesse dans le dernier tournant mais est bien repartie pour revenir échouer de très peu face à Eridan (1’14″4 pour tous les deux), qui avait pris l’avantage à mi-ligne droite.
Ecu Pierji complétait le podium, répondant encore une fois présent malgré un parcours peu avantageux.
En retrait, on note les bon parcours d’Elite du Ruel, Enno du Pommereux, et surtout Elegantissime, victime d’un accrochage au départ.
Peut-on dire qu’Erminig d’Oliverie ne doit son succès qu’aux malheurs de son rival, coupable d”un passage à l’amble dans la ligne d’arrivée ? Pas vraiment, car la jument a “fait” la course depuis la plaine et revenait fort dans les derniers mètres, en jument dure qu’elle est. Elle aurait pris l’avantage quelques mètres après le poteau.
Parmi les fausses courses citons celle d’Easy des Racques, qui a effectué une partie du parcours avec une roue crevée.
Fille de Scipion du Goutier, elle permettait à Franck Leblanc de remporter son premier groupe I de la saison.

Evidence Roc s'impose dans le prix Raoul Ballière

Evidence Roc domine plus facilement qu’il n’y paraît Each Time, disqualifée après enquête.

2 autres courses de Groupe se couraient samedi. Dans le prix Raoul Ballière, la meilleure de sa promotion, Evidence Roc, n’a pas failli, s’imposant une nouvelle fois dans un bon temps (1’13″5). Attentiste dans une course menée tambour battant par Easy To Love Blue (sur le pied de 1’09″5 au début), elle a fait parler la classe dans la phase finale pour s’imposer facilement aux dépense d‘Each Time, finalement disqualifiée après enquête. C’est donc Epatante qui s’emparait de l’accessit d’honneur, à distance.
Esperanza Brouets créait la surprise (98/1) en complétant le podium.
La lauréate, fille de Paris Haufor (comme Elisa Musica) s’annonce comme la grande favorite du prochain prix de Vincennes.

Doria Desbois s'impose dans le prix Ariste Hémard

Doria Desbois crucifie ses adversaires dans le phase finale

Les pouliches de 4 ans au sulky avaient elles aussi droit à leur Groupe II avec le prix Ariste Hémard.
Cette épreuve a vu la victoire de Doria Desbois, nette lauréate à l’issue d’un magnifique finish, aux dépens de Dubaï d’Essarts et Délia du Pommereux. Dawana venait ensuite, n’ayant sans doute pas eu le meilleur des parcours.
La fille d’In Love With You offrait ainsi une belle victoire à Christophe Feyte, entraîneur du Sud-ouest que l’on voit peu à Vincennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *